• Encore et encore

    Voila cette nuit encore j'ai rêvé à un serpent au moins peut-être deux! Il y a un mois et demi aussi j'en rêvais encore! Depuis le début de l'année 2006, le serpent ne me quitte jamais! Il se présente dans mes rêves, constamment et violement!

    Cette nuit, je ne sais plus trop si c'est moi qui était impliqué ou une personne inconnue mais je me rappel une immense cage de serpent ou moi ou une femme (mon rêve se mélange) entrait dans cette cage (devenue immense) pour aller voir le serpent! Comme fasciné! Malheureusement, la femme ou moi a mis le pied sur l'oeuf du serpent qui s'est faché et à craché du venin!

    Je me souviens avoir vu le pantalon délavé de la femme à cause du venin...Encore une fois le serpent n'était pas content! Il y a un mois et demi quand j'en ai rêvé il y en avait trois dans une pièce et un s'est carrément lancé sur moi pour m'attaquer gueule grande ouverte! Chaque fois, dans chaque rêve, le serpent m'attaque!

    Je crois que sa médecine est toujours aussi présente dans ma vie, qu'il a toujours a m'enseigner. D'ailleurs je n'arrête pas d'acheter des statuts de serpents, d'en peindre, et d'être très fasciné par lui. Je ne suis plus dégouté depuis le temps mais de plus en plus fasciné. Mais comme il revient si souvent est-ce parce que je n'aurais pas compris son message? Veut-il que je continue sur sa voie? Pourquoi une attaque? est-ce pour me secouer un peu plus?

     

    Tout cela reste à voir, à explorer...

    Il symbolise plus particulièrement le pouvoir de transformation et de renouveau, par sa capacité de se dépouiller fréquemment de sa peau.

     La médecine du serpent-tiré du livre les Cartes Médecine

    Serpent...tu t'approches en rampant, les yeux pleins de feu.
    À travers ta morsure qui excite j'apprendrai!
    Que la transmutation des poisons
    apporte le feu qui purifie et regénère.
    Ouvre-moi les portes du ciel
    Afin que je guérisse de nouveau!

    Les gens qui sont adeptes de la médecine du serpent expérimente de nombreuses morsures de reptile et tente d'y survivre. C'est en apprenant  a transmuter tous les poisons sur le plan mental, physique, spirituel et émotionnel qu'ils apprenent de ces expériences.

    La médecine du serpent c'est le pouvoir de création qui s'exprime dans la sexualité, l'énergie psychique, l'alchimie, la reproduction et l'ascencion.

    La mue du serpent nous apprend le cycle de la mort-rennaissance. Il est l'énergie de l'intégrité, de la conscience cosmique, l'habileté de tout expérimenter volontairement et sans résistance. Il nous apprend que tout toutes choses qui peuvent semblés empoisonné peut être mangé, ingérer, intégré et transmué quand l'esprit est bien disposé. Il est l'énergie divine pour crée l'union des énergies masculine et féminine.Pour permettre cette union il faut comprendre et accepter que ces deux énergies sont au coeur de chaque organisme.

    En acceptant tous les aspects de votre vie, vous pouvez susciter cette transmutation propre à la médecine du feu. Sur le plan matériel cetteénergie de feu crée la passion, le désir, la procréation et la vitalité physique. Sur le plan émotif le feu est l'ambition, la création, la décision, le rêve. Du côté mentalt c'est l'intellect, le pouvoir, le charisme et le leadership. Au plan spirituelle c'est la sagesse, la compréhension, l'intégrité et le lien avec le Grand tout.

    Ce symbole nous indique un fort désir intérieur de tranmuer une pensée, une action ou un désir afin d'accéder à l'intégrité. Transmuez l'énergie et acceptez la puissance du feu!

     

    Sa médecine- http://www.moonbeam.be/animal/serpent.htm

    Comme le Serpent, les natifs de la période des Gelées sont enclins à faire des transformations spectaculaires dans leur vie, abandonnant sans cesse les anciens attachements pour prendre un nouveau départ.

    Ils sont toujours d'excellentes raisons pour accomplir un changement, mais ils le font quelquefois au mauvais moment; ce qui leur vaut des souffrances inutiles. Une des choses à assimiler dans la vie, c'est l'art de choisir le bon moment. Etant donné que le changement n'est pas toujours facilement accessible, ils s'adaptent à toutes les situations nouvelles en s'efforçant d'en tirer le meilleur parti.

    Les Premières Nations savent que le Serpent ne se met pas vite en colère et font de lui un symbole de tolérance. Il est clair que les nombreuses expériences que font les Serpents dans la vie ont pour but de leur apprendre les vertus de la patience et de la tolérance.

    Dans les temps anciens, le Serpent était le Gardien Protecteur des écoles du Mystère, afin d'empêcher ceux dont les motivations étaient suspectes ou imprécises d'avoir accès à la connaissance et à la sagesse des Anciens. Le Serpent peut aider les victimes des drogues et de l'alcool car il est également le protecteur des plantes hallucinogènes.

    C'est là la nature adoptée par les Serpents pour leur vie présente et indique que le processus de transformation durera toute la vie. Une transformation des buts bénéfiques et égoistes afin de ramener à l'individu ses énergies constructives qui peuvent alors être partagées avec les autres.

    C'est aussi l'abandon de la capacité de faire du mal et son remplacement par le pouvoir de guérison qui apporte lumière et espoir.

    Si le serpent est le symbol de la transformation, il indique, cependant, une transition, l'abandon de ce qui est révolu pour permettre un renouveau traduisant la résurrection qui est en train de se produire dans votre vie.

    Les serpents sont d'étonnants reptiles. Leur croissance se poursuit de l'instant de leur naissance à celui de leur mort. La mue du serpent vous rappelle que vous devez périodiquement vous défaire de ce qui ne vous convient plus.

    Abandonner vos craintes du changement car ils seront accompagnés d'une créativité, d'une sagesse et d'une puissance nouvelle.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :