• Autres info. sur Pele

    Un autre texte sur Pele

    Merci à Kalaxa pour ce texte!

    Nom : Pélé
    Attributs : Déesse des Volcans.

    Description Physique : Yeux de braise & Longue chevelure flamboyante.
    Aussi connue sous le nom de : Haumea, patronne de l’enfantement et de l’agriculture.

    Généalogie :
    -Père : Papa
    -Mère : ?
    -Sœur : Namakaokahai, Déesse de l’Océan.

    Histoire ~ Version #1
    Chassée de Tahiti par sa sœur car elle avait séduit son époux, Pélé partit à la recherche d'une nouvelle terre à bord d'un pirogue que le Dieu des Requins lui avait fournie. Elle s'installa à Mauna Loa sur l'île de Hawaii après en avoir chassé Aila'au, le Dieu du Feu.

    Histoire ~ Version #2
    Diverses légendes polynésiennes racontent la naissance des îles d’Hawai’i, mais toutes placent Pélé, la déesse des volcans, au centre du mythe. L’une d’elles raconte comment Pélé frappa l’océan de son bâton Pa’oa pour y faire apparaître un volcan, qui deviendra plus tard l’île de Kaua’i. Namakaokahai, sœur de Pélé et déesse de l’océan, finit par s’irriter du tempérament tempétueux de sa sœur et des hurlements de son volcan. Les sœurs se querellèrent, et Namakaokahai quitta Kauai en laissant Pélé pour morte. Mais Pélé survécut et créa ensuite Oahu. Les querelles reprirent, et une fois encore Namakaokahai prit le dessus. Mais Pélé ne se laissa pas abattre, et créa Maui avant de s’installer sur la Grande Ile, au cœur du volcan Kilauea. Réalisant que Pélé ne pouvait être raisonnée, Namakaokahai conclut un pacte, laissant à Pélé la Grande Ile pour demeure, tandis que la déesse des océans s’occuperait de réparer les dommages commis sur les autres îles.

    Divers
    -A Hawaï, l'éclatante fleur de Jamalac [syzygium samarangense], d’un rouge ardent, lui est consacré.
    -Les habitants de Hawaii croient que c'est la déesse Pélé qui est à l'origine de l'activité volcanique de l'île. Susceptible, elle frappe le sol de son pied lorsqu'elle est en colère, faisant trembler la terre et cracher les volcans. Pélé habite le cratère de Kilauea, le Halemaumau, sur l'île d'Hawaii.




    Citation:
    Pour la civilisation hawaiienne, Pélé, une déesse très volcanique, originaire de Tahiti et symbole de la jeunesse, de la beauté et de l’amour, personnifie le Mauna Loa et le Kilauéa dont elle a fait sa demeure. Elle vit au fond du cratère du Halemaumau (« le domaine des fougères ») qui couronne ce dernier volcan, et y apparaît souvent sous les traits d’une très belle jeune fille. Elle ère aussi le long de la côte mais ressemble alors à une vieille femme très laide. C’est elle qui provoque toutes les activités volcaniques de l’île. Très colérique, elle ouvre des cratères d’un simple coup de talon à la moindre contrariété, et déversent des pluies de roches brûlantes et des flots de lave sur ses détracteurs, sur ses amants éconduits, avant de les transformer en porc, en arbre, en fougère ou en poisson. Les gouttelettes de basalte noires et luisantes qui s’abattent autour des cratères actifs sont les « larmes de Pélé », les filaments de lave qui s’étirent dans les jets de gaz sont ses cheveux.

    Encore aujourd’hui beaucoup de hawaiiens vouent un culte assidu à la déesse Pélé. En septembre de chaque année, lors de la cérémonie d’ouverture du festival « Aloha », après s’être recueillis en présence de la cour royale de Hawaii en costumes de cérémonie, ils lancent des offrandes dans le Halemaumau pour être agréable à la déesse. La croyance en Pélé est à tel point ancrée dans la population hawaiienne, pourtant très moderne, qu’en septembre 1977 alors qu’une coulée menaçait d’engloutir la petite ville de Kalapana, le conseil municipal de la cité refusa que les volcanologues interviennent pour tenter de dévier le flot de lave ! C’était aller à l’encontre des volontés de la déesse ! Une prêtresse à leur tête, des habitants firent des incantations et jetèrent de nombreuses bouteilles de Gin sur le front de coulée qui s’immobilisa à moins de 400 mètres de Kalapana ! Pélé est une concurrente redoutable pour les volcanologues qui depuis 1912, année où fut créé l’observatoire volcanologique de Hawaii installé au bord du Kilauéa, auscultent les volcans de l’île et prévoient leurs éruptions.

    => Source :
    Images de Volcans



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :